Lieux de mémoire Allemagne

lieux_memoire

lieux_memoire1

lieux_memoire2

lieux_memoire4

lieux_memoire3

lieux_memoire6

lieux_memoire5

lieux_memoire4

lieux_memoire3

 

dachau

Ich steige aus dem Bus. Eine gedrückte Stimmung liegt in der Luft. Das Gefühl, an dem Ort zu sein, wo Tausende von Leuten umgebracht wurden, ist surreal. Schweigend gehe ich den Weg zum Eingang entlang. Man kann schon einen großen Platz und mehrere Häuser durch das Dickicht erkennen. Das mächtige Eingangstor mit dem Spruch „ Arbeit macht frei“ steht vor mir. Allein dieser Satz bewirkt bei mir nur Kopfschütteln. Wir betreten das Gelände und sind auf dem riesigen Appellplatz angelangt. Hier wurden erst vor ca. 60 Jahren Dutzende von Häftlingen gezählt, geschlagen, gedemütigt und anderes mit ihnen gemacht, was man sich gar nicht vorstellen möchte. Zu Beginn schauen wir einen älteren Film aus den 60er Jahren über das KZ Dachau. Diese Bilder treiben mir Tränen in die Augen. All diese Aufnahmen von den Reden Hitlers, den Juden, den Bedingungen in den KZs und den Krematorien… Man kann sich gar nicht vorstellen, dass all dies nicht ein mal 100 Jahre her ist.Niedergeschlagen steht die Gruppe vor dem Museum und keiner traut sich etwas zu sagen. So eine Stille gibt es sonst nie. Nun bekommen wir eine kleine Führung durch das Museum. Ich sehe weitere sehr erschreckende und verängstigende Bilder und lese einige Berichte der Inhaftierten.Weiter gehe ich in Richtung des Gefängnisses. Auf dem Weg dorthin komme ich an der Erschießungsmauer vorbei. Dort wurden diejenigen, die sich entweder den Wachen widersetzt haben oder gegen andere Regeln verstoßen haben, erschossen, erhängt, exekutiert oder auf andere Weise gefoltert. Je nach Lust und Laune der Wachen. Das Gefühl, auf dem Boden zu stehen, wo Tausende von Leuten zu Unrecht getötet wurden, ist unheimlich. 10 Meter neben mir wurde früher den Häftlingen so ein Leid hinzugefügt und sie wurden gegen ihren Willen grausam gefoltert.Ich betrete das Gefängnis. Diese Gemäuer strahlen eine derartige Kälte aus, dass es mich schaudert. Ich schaue nach links und nach rechts. In beide Seiten erstreckt sich ein fast unendlich scheinender langer Gang. Ich gehe ihn entlang. An beide Seiten grenzen viele kleine Zellen, in denendie Gefangenen lange Zeit verbringen mussten. Für manche war der Gang des Gefängnisses wahrscheinlich sogar das Letzte, was sie jemals in ihrem Leben außerhalb der Zelle gesehen haben. Die Zellen sind teilweise gerade einmal so groß, dass man sitzen konnte. Es gab Zellen, wo man nicht einmal sitzen konnte, sondern Stunden lang, Tage lang stehen und ausharren musste. Ich kann mir bildlich vorstellen, wie die Häftlinge in ihren Zellen vereinsamt sind, ihre Freunde und Familie nicht sehen konnten. Den einzigen Menschen, den sie während ihrer Gefangenschaft sehen konnten, war eine SS Wache, gegen die sie so einen Hass verspürten, dass man ihr gleich an die Kehle springen wollte.Ich trete aus dem Gefängnis heraus und gehe zu den Krematorien. Die Sonne scheint. Alles ist friedlich, fast idyllisch. Man kann sich kaum vorstellen, was für unmenschliche Dinge den Menschen angetan wurde. Beim Betreten der Gaskammer liegt ein Gefühl der Trauer in der Luft. Man sieht die Schächte, wo früher das Gas in den Raum gedrungen ist und sie so erstickt sind. Erst in diesem Augenblick wird mir alles noch viel klarer vor Augen. Den Häftlingen wurden im KZ ihre Würde, ihre Menschlichkeit, und ihre Freiheit genommen, was für einen deutschen Staatsbürger normalerweise eine Selbstverständlichkeit ist, sie zu besitzen. Ihre Identität hat nichts mehr gezählt. Sie waren nur noch eine Nummer. Eine von vielen.Ich finde es sehr bewundernswert, wie die Häftlinge die Hoffnung hatten, irgendwann entlassen zu werden und wieder ein ganz normales Leben zu führen, wie sie diese ganzen Strapazen auf sich genommen haben, die Qualen über sich haben ergehen lassen und niemals aufgegeben haben.Ein Menschenleben bedeutet sehr viel. Für Hitler und die NSDAP hat es nichts bedeutet. Sie wurden wie Tiere behandelt, wahllos getötet. Ich kann mir nicht vorstellen, wie Hitler mit diesem Gedanken überhaupt einen Atemzug tun konnte, wie er es geschafft hat, damit zu leben, dass er Tausende von Leben auf dem Gewissen hat. Es ist unvorstellbar, dass ein Mensch zu so einer Tat in der Lage ist.Diese Exkursion hat mir wirklich die Augen geöffnet und mir die damaligen Bedingen nahegebracht. In dieser Zeit wurden so viele Opfer gebracht. Es war der Tiefpunkt der deutschen Geschichte. Die Menschheit muss dafür kämpfen, dass so etwas nie wieder vorkommt.

 

holocauste

Nous avons choisi le monument de l’holocauste parce que l’on pense que beaucoup de gens passent devant et le voient pendant la journée, mais personne ne sait vraiment quelle est sa signification. Et c’est pour cette raison qu’on vous le présente aujourd’hui :

holocauste

prenom

Nous avons invité un expert sur le sujet de l´holocauste, qui va nous donner une description du monument et ensuite expliquer son origine.

prenom2

Le monument mesure environ 1,50 mètres de haut et se compose de pierre et de métal. Les gens (en métal) qui sont représentés devaient faire une marche de la mort parce que les nazis n´avaient plus d´espace dans le camps de concentration. Beaucoup de gens sont morts dans cette marche et ont été laissés derrière. De cette manière cruelle, le groupe est devenu de plus en plus petit. C’est l´histoire de ce lieu, avec ce monument qui permet de ne pas oublier ce qui est arrivé ici et de commémorer les morts, cela se passe ici.

prenom

Merci beaucoup Noemi.

Maintenant, je peux imaginer que ce monument doit être très important pour Pasing. Je pense que les monuments aident beaucoup a reconsidérer le passé et ça aide à faire comprendre aux gens ce qui est arrivé.

 

kana

Pourquoi  nous avons choisi ce lieu

prenom3

Nous avons choisi cette maison parce qu’elle se trouve sur notre chemin de l´école et nous nous sommes toujours demandé ce qu´est l´histoire de la maison.

kana2

prenom4

Bonjour, alors nous nous trouvons à la petite maison de Teresa. Cette maison est au centre de la petit rivière „Würm“. Alors, est-ce que vous voulez vous présenter et peut-être dire pourquoi vous habitez là ?

Bonjour. J´habite dans cette maisonette depuis 6 ans parce que le loyer à Pasing est trop élevé pour moi et en plus, la nature me plaît beaucoup !

J’ai vu des nains de jardin devant votre maison, mais est-ce que c´était leur petit maison orginellement ?     

Non, pas du tout ! Là, vous pouvez voir deux petites rivières. La Würm et la Nymphenburger Kanal. La maison était construite en 1825. Vous pouvez voir ces chiffres sur la porte. Mais on n’est pas sûr! La maison pourrait être aussi moins agée. On a utilisé cette maisonette pour réglementer l’écoulement de la Würm.

Il semble que votre maison a été très importante. Pensez-vous qu´elle est importante aujourd’hui aussi ?

Oui, vous avez raison! Ma maison a joué un rôle important pour Pasing. Mais je pense qu’aujourd’hui c’est seulement un beau lieu de mémoire !

chateau

Pourquoi  nous avons choisi ce lieu

  • un beau château dans notre quartier
  • un lieu avec une histoire
  • on peut rencontrer des amis dans le parc

chateau2

prenom7Bonjour Monsieur Hofmarschall Gohr, je….

prenom5Attendez ! Le Monsieur s’appelle Obersthofmarschall et Freiherr.

prenom6Exactement. Bonjour !

prenom7Pardon Obersthofmarschall et Freiherr Gohr. Je m´appelle Thorsten Rosenzweig. Je viens de Süddeutsche Zeitung et j´ai préparé des questions à propos de votre château.

Oui,.. mais dépêchez-vous. Le seigneur doit aller à la chasse ce après-midi.

C´est ça. Avec mon ami le duc Albert. Alors commencez, s’il vous plaît !!!!!

D’accord. Est-ce que vous pouvez décrire le château de manière générale.

Bien sûr ! Au milieu, il y a une grande maison et autour un mûr avec quatre tours. J´ai ma propre chapelle aussi.

N´oubliez pas le lac devant le château.

Oui. Bien sûr.

Vous avez des informations  sur son histoire ? Qui a habité ici passé ?

On a construit le château au 13ème siècle. Depuis cette date, beaucoup de rois et de ducs l’ont habité. Par exemple le duc Albrecht III avec sa femme Agnes Bernauer, que l’on connaît car c’est le nom d’une grande rue dans Munich.

Maintenant nous nous trouvons dans le présent.

Et Aujourd´hui ? Qu´est-ce qu´on peut faire au château ?

Maintenant  il ya beaucoup d’événements culturels, comme des concerts de musique , une grande biblothèque pour les jeunes. Aussi un restaurant et parfois des musées. Pendant l´été, les jeunes font des fêtes dans le pré.

« $%*tain » de jeunes….

Ce sera tout. Merci pour l´interview !

 

pumpenwerk

pumpenwerk

prenom8

Bonjour tout le monde! Il y a exactement une année que le nouveau restaurant « Das Meisterstück », qui se trouve ici à Pasing juste à côté du fleuve Würm, a ouvert. A cette occasion, j´ai invié Andrea Waldecker, l´hôtesse. Bonjour madame !

Bonjour.

Jusqu’en 2017, vous et votre mari étiez les propriétaires du café connu « Tambosi » à l´Odeonsplatz, au centre du Munich. Après un an de travail à Pasing, quel endroit vous plait le mieux ? Et pourquoi ?

Personnellement, je préfère Pasing. Ici, nous avons une ambiance très personnalisée et nous avons des clients réguliers qu´on connaît déjà. En plus, le restaurant est situé près d´une fleuve et en été on peut s´assoir dehors pour manger. Et regardez la jolie maison en briques !

Avant le Meisterstück, jusqu´à 2017, il y avait un restaurant italien ici. Qu´est-ce qu´on peut manger chez vous ?

Nous offrons des repas rustiques, par exemple des barbecues et 100 types de bières différentes.

C´est super ! Est-ce que le bâtiment dans lequelle le « Meisterstück » se trouve, le Pumpenwerk, a toujours été un restaurant ?

Non. le nom Pumpenwerk le dit déjà : en francais, ça veut dire usine de pompage : en 1854, il a été fondé pour pomper de l´eau du fleuve pour les trains dans la gare de Pasing. Après l´invention des trains plus modernes, le Pumpenwerk était inutile. Une démolition a été évitée par les habitants. Depuis 2006, c’est un monument classé.

A part cela, est-ce qu´il joue encore un rôle important pour Pasing ?

Je crois qu´à l´époque, il était plus important qu´aujourd´hui, mais il est encore un lieu de rencontre fantastique.

Merci beaucoup pour l´interview intéressante et bonne chance à l´avenir avec votre restaurant.

 

leereleere

Nous avons choisi ce monument parce qu’ une fois je suis allé à la mairie de Pasing pour ma carte d´identité et cette fois-ci j’ai remarqué le “Leere Stuhl”, qui me paraît un peu “bizzare”. C’est la raison pour laquelle on a voulu en savoir plus sur ce monument.

prenom10

Bonjour! Tu viens d’où?

Je viens de Bourré. C´est une petite ville en France.

J’ai vu que tu t’intéresses beaucoup à ce monument avec la chaise. Qu’est-ce que tu fais ici et est-ce tu peux décrire ce lieu pour nos spectateurs?

Je suis un touriste. Alors ici on voit une chaise, qui est lié avec ces deux pieds de derrière avec ce cube. La chaise a un trou et le dossier manque aussi. Et sur le cube on voit une inscription, qui est vraiment touchante.

Vraiment intéressant. Est-ce que tu peux me traduire l’inscription?

Oui! Ils veulent faire penser aux juifs de Pasing, qui ont perdu leur domicile pendant le troixième Reich.

Ah oui! Et comment le monument est né?

A propos de la création on peut dire qu’ il est un monument du projet „Verweile doch“ et il a été construit par Marlis Poss et Blanka Wilchfort en 2013.

Dernière question…Comment est-ce que tu interprétes le trou dans la chaise?

Le trou dans la chaise veut symboliser le fait que beaucoup de juifs, qui sont morts dans les KZ´s ne faisaient pas partie de la société de Pasing, parce qu´ils n´avaient pas de domicile.

Je te remercie beaucoup, Anton !

 

tunnerb

Les quatre fleurs

fleurs

prenom12

Regarde ces fleurs là! Elles sont belles ! Mais qu’est-ce qu’elles représentent ?

Ah, je me souviens parce que Martin Blumöhr les a dessinées à cause de moi!

Ce n’est pas vrai! Raconte-moi ton histoire!

En 2014, il y avait le championnat du monde où l’Allemagne a vaincu! Alors moi et d’autre jeunes lui ont demandé…

Attends ! Ce match de foot n’est pas une histoire des „Pasinger“…

Nous avons fait un pari! Si l’Allemagne devient championne du monde, Martin Blumöhr doit raconter ça dans cette peinture!

Quel coup de chance! Maintenant je comprends: les fleurs ont les couleurs du drapeau allemand: noir, rouge et en or !

 

Le couple d’amour avant le « Pumpenwerk »

amoureux

Un couple d’amoureux ! Ils ont l’air d’être vraiment heureux ensemble ?

Bien sûr, ils ont des souvenirs ici !

Peut-être qu’ils se sont rencontré pour la première fois avant ce tableau!

Ils ont regardé comment Martin Blumöhr a dessiné les histoires des Pasinger et finalement ils se sont fiancé!

Tu es vraiment très romantique !

Martin Blumöhr lui-même

blum

prenom12C’est très drôle! Il y a Martin Blumöhr lui-même!

prenom13Oui, c’était avant d’avoir commencé sa fresque. Il y avait surtout des graffitis qui n’étaient pas très beaux.

L’homme là a l’air d’être très en colère…Peut-être que ce sont des peintures!

Tu a raison! Mais il est très fair play parce qu’il n’a pas détruit la peinture de Martin Blumöhr !

 

 

lieux_magiques

lieux_memoires8

lieux_memoires9

lieux_memoires10

 

lieux_memoires11

 

lieux_memoires12

lieux_memoires13

lieux_memoires14

lieux_memoires15

lieux_memoires16

lieux_memoires17